L'histoire de l’épluchette de blé d’Inde

2 août 2017, par Granny Smith Faits historiques

L'épluchette de blé d'Inde ou est une fête traditionnelle québécoise et acadienne. Le principe est que les invités épluchent leur blé d'Inde. Mais, d’où vient ce traditionnel rassemblement d’été?

L’appellation blé d’Inde et maïs

Vous savez sans doute que c'est Christophe Colomb qui, en arrivant en Amérique, a appelé cette plante blé d'Inde, parce que c'est d'abord là qu'il croyait être arrivé, en Inde. Mais alors pourquoi la référence au blé? Tout comme le blé, le maïs est une plante de la famille de... l'herbe, avec des grains qui poussent en épi. Les amérindiens appelaient quant à eux cette plante « maize », et c'est ce qui a donné lieu au mot « maïs ».

Et épluchette?

La forme épluchette semble nous être venue des régions françaises où on en trouve des attestations, bien que rares, au sens proche d’« épluchure », mais le sens d’« action d’effeuiller le maïs » ou celui de « fête à l’occasion de la récolte au cours de laquelle on effeuille le maïs » qui a dû en découler par extension, n’ont pas (encore) été trouvés dans les anciens parlers régionaux de France. Pour le moment, on peut conclure à une innovation sémantique canadienne.

L’épluchette de blé d’Inde

La culture du blé d’Inde était très répandue en Amérique à l’époque de la colonisation (Nouvelle-France), alors que d’autres avancent même qu’elle viendrait des Amérindiens. Ces derniers cultivaient le maïs, ou blé d’Inde, bien avant l’arrivée des Européens en Amérique.

À l'époque, l'épluchette était une corvée qui se répétait dans différentes familles du canton et qui réunissait voisins, familles et amis au début de l'automne. La corvée servait bien sûr de prétexte à des réjouissances. Dans les épis jusqu'aux genoux, on épluchait en groupe et dans une atmosphère de fête les réserves de maïs d'une famille avant la tombée de l'hiver.

À la suite de l'industrialisation de l'agriculture, cet événement se transforma progressivement en activité festive rassembleuse, une sorte de fête des récoltes.

On peut maintenant retrouver des épluchettes mobiles qui offrent leurs services dans des événements majeurs et qui vont même se déplacer dans les écoles ou autres événements corporatifs.

L’épi rouge

  • Certains d’entre vous se souviennent-ils de la coutume de l’épi rouge? Pour les plus jeunes, rappelons que la découverte d’un épi aux grains rouges lors de l’épluchette donnait le droit à son heureux possesseur de choisir d’embrasser la jeune fille de son choix.

    Il semble qu’une telle coutume fut également connue des Portugais, des Français et des Américains. On peut citer le poète américain Joel Barlow qui, en 1793, mit en poème (The Hasty Pudding) l’ambiance d’une épluchette, ou encore l’écrivain français Gérard de Nerval qui, dans une nouvelle parue en 1854 (Les filles du feu), faisait le récit d’une fête en Ohio au cours de laquelle son personnage, participant à une de ces soirées, trouva l’épi rouge et plus tard épousa celle qu’il avait alors embrassée…
  • La tradition la plus populaire des épluchettes de blé d'Inde est l'élection du roi et de la reine de la soirée. Il s'agit de cacher un épi de maïs rouge et un autre bleu (ou deux rouges) durant l'effeuillage collectif, ou simplement des épis avec quelques grains rouges ou bleus. Celui et celle qui trouve ces deux épis sont couronnés. Dans les kermesses et les fêtes de village, le couple est habituellement tenu d’ouvrir la danse suivant l’épluchette, mais dans les fêtes familiales, il est plus commun d’offrir un cadeau ou un privilège aux personnes désignées par le hasard.

Pour organiser une épluchette de blé d’inde

Réunissez votre famille et vos amis et profitez des derniers jours de l’été en savourant du délicieux maïs saisonnier. L’organisation d’une fête extérieure réunissant plusieurs personnes peut sembler intimidante, mais avec un peu de planification et quelques DIY festifs, c’est facile!

Découvrez les conseils et idées de La Pomme verte pour vous aider à organiser la parfaite épluchette de blé d’Inde.

Qu’il s’agisse d’une tradition familiale annuelle incontournable ou simplement d’une occasion pour manger beaucoup de maïs, d’une énorme fête champêtre ou encore d’un petit souper sur le balcon, l’épluchette de blé d’inde est toujours une bonne idée!

Sources: