Journée internationale de l'ours polaire

Crédit: National Geographic
14 février 2017, par Granny Smith Journée mondiale

La mission de la Journée internationale des ours polaires

Le 27 février, c’est la Journée internationale de l’ours polaire. Elle a pour but d'attirer l'attention sur la nécessité de protéger ces animaux menacés par le braconnage, le réchauffement climatique et la pollution de l'environnement. Le Polar Bears International (PBI) est le groupe le plus important et le plus actif voué à la protection des ours polaires.

L’espèce est répartie sur 5 états soit les États-Unis, le Canada, la Russie, le Groenland (Danemark) et la Norvège (au Svalbard). La population est estimée entre 20 000 et 25 000 individus.

La banquise est un élément fondamental dans la vie des ours polaires, car c’est leur terrain de chasse. Moins il y a de banquises et moins longtemps celle-ci perdure durant la saison froide et plus les ours doivent faire de longs parcours pour trouver de la nourriture. L’espèce est menacée par la fonte de plus en plus rapide de la banquise arctique.

Les ours polaires, le symbole de l’Arctique

Notre monde se réchauffe parce que le climat s’adoucit et l’habitat de l’ours blanc, la mer de glace fond littéralement. Si nous n’agissons pas, les ours blancs sauvages – le symbole même de l’Arctique – pourraient disparaître.

Le réchauffement climatique menace les ours blancs, mais les répercussions vont bien au-delà de ces derniers et bien au-delà de l’Arctique. Les populations sont aussi menacées par la hausse du niveau de la mer, les mauvaises récoltes et les phénomènes météorologiques extrêmes, qu’il s’agisse de sécheresses ou d’inondations.

La Campagne « Sauvons Notre Glace de Mer »

La campagne « Sauvons notre glace de mer » de Polar Bears International est axée sur les difficultés que vivent les ours blancs dans l’Arctique qui se réchauffe et le rôle que chacun de nous peut jouer pour enrayer le réchauffement climatique.

La campagne comprend une Pétition en faveur des ours blancs dans laquelle les signataires demandent instamment que des mesures soient prises pour enrayer le réchauffement climatique. Elle comprend également une série de défis de conservation qui feront réaliser des économies d’énergie et favoriseront l’action communautaire.

Objectifs stratégiques

  • Être la ressource mondiale d’information sur les ours blancs et leur habitat.
  • Être la voix dominante sur les répercussions du réchauffement climatique sur les ours blancs et leur habitat arctique, tout en cherchant activement des solutions par l’éducation, la défense de la cause et l’action.
  • Mener des recherches scientifiques pour orienter la conservation des ours blancs, soutenir ces recherches et veiller à leur diffusion.
  • Faire connaître à un auditoire international la conservation des ours blancs et se faire les mentors des mesures qui aideront à garantir leur survie.
  • Communiquer de manière proactive et efficace l’information scientifique sur les ours blancs et leur conservation.
  • Veiller à la transparence de la gestion financière et de solides politiques et pratique d’affaires.
  • En tant qu’organisation, mettre en œuvre les meilleures pratiques environnementales, y compris réduire au minimum notre empreinte pour ce qui est des émissions de gaz à effet de serre.

Les ours polaires peuvent nager jusqu'à 100 kilomètres!

Venez découvrir 15 faits intéressants sur l’ours polaire.

Avec la vitesse à laquelle les régions nordiques se réchauffent, l’avenir est sombre pour les ours polaires à moins d’investissements massifs pour leur protection et d’une volonté forte des états qui abritent des populations du plus grand des ursidés.

Sources: